FORUM JOHANN SEBASTIAN BACH

FORUM FRANCOPHONE SUR J.S. BACH


    Bach et la foi

    Partagez
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Bach et la foi

    Message par Freedom le Jeu 09 Juin 2016, 09:28

    Bach et la foi

    Il est quasi impossible d'évoquer J.S. Bach sans considérer sa foi. Une foi profonde en Jésus Christ. Une foi luthérienne avant tout, mais aussi universelle.

    C'est avec un vinyle de l'organiste E. Power Biggs sur l'orgue Flentrop de l'université Harvard que j'ai découvert Bach. Ce dernier était
    un cadeau pour mon huitième anniversaire. Ma mère qui a été dans les Jeunesses musicales du Canada au début des années 1950, elle avait découvert l'oeuvre religieuse de Bach, mais il était à l'époque très déplacée de le chanter dans une église catholique. Une fois, on
    l'avait même menacé d'excommunication!

    Mais ce disque a été pour moi une révélation; une conversion totale à Dieu! Depuis ce temps je n'ai cessé de scruter son écriture; d'essayer de le décrypter. Vers 19 ans j'ai voulu entrer chez les moines à deux reprises, mais c'était pour une mauvaise raison: me rapprocher de l'orgue!

    Que l'on soit bouddhiste, chrétien de toute confession, agnostique ou complètement athée, Bach nous converti tous par sa foi en un Dieu
    unique où nous sommes tous ses enfants. Plusieurs de ses oeuvres sont des catéchèses, voire des prières où il nous transporte dans le sein de Dieu pour quelques instants. Lorsque je me questionne sur quelque chose, Monsieur Bach a toujours la réponse.

    Écouter Bach sans considérer la foi, c'est passer à côté de l'essentiel.
    Comment ne pas sentir la présence du Père dans le passage de l'ouverture de la Cantate 140, 135ième mesure, lorsque l'alto attaque l'Alleluja en canon à trois voix et se terminant avec l'entrée du cantus firmus au soprano à la 150ième mesure?

    Un médecin retraité et passionné de Bach, Alain Maraillait, aujourd'hui décédé, m'a écrit pourquoi il considérait Bach comme un Saint.
    Il l'appelait (avec une touche d'humour) Saint-Jean-Sébastien-Bach.
    Bach ne sera jamais saint pour plusieurs raisons d'un point de vue canonique, mais il a converti le coeur de centaines de milliers de personnes depuis sa mort, et il continue ainsi. Mon fils de 17 ans aujourd'hui, qui a maintenant son premier poste d'organiste depuis septembre 2015, a aussi été converti à travers son oeuvre.

    Bach (son oeuvre) est peut-être le plus grand oecuménique chez nous les chrétiens divisés. Car sa musique sait atteindre tous les coeurs sans passer par une doctrine théologique quelconque; il est universel, et son expression humaine est incommensurable.
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Bach et la foi

    Message par Richard Etiévant le Jeu 09 Juin 2016, 12:55

    On a parfois qualifié Bach de "cinquième évangéliste".


    _________________
    Richard
    avatar
    Thomas Savary

    Messages : 21
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Age : 43
    Localisation : Entre la Terre et Vénus

    Re: Bach et la foi

    Message par Thomas Savary le Jeu 09 Juin 2016, 17:40

    Daniel, désolé, mais sur ce terrain je ne pourrai pas vous suivre.

    Je l’ai déjà évoqué ici : la puissance de la musique de Bach a grandement contribué à me sauver la vie, ou du moins à me détourner de l’idée du suicide ; elle m’a poussé à me convertir au luthéranisme. Mais je me mentais à moi-même, me jouais la comédie : je voulais croire de nouveau, le voulais sincèrement. Mais ce qu’au fond je cherchais était seulement de ressusciter la foi intense qui avait été la mienne, enfant. Il a bien fallu que je finisse par ouvrir les yeux : cette foi-là était morte définitivement. J’étais devenu athée à la veille de mes treize ans, et au fond l’étais resté.

    Cela dit, je reste sensible à la musique vocale de Bach, à la musique sacrée en général et à l’élan vers le sublime que celle-ci traduit. Elle incarne même pour moi la quintessence de la musique : l’aspiration à s’élever, ou du moins à sortir de soi.

    La musique vocale profane m’intéresse peu — il faut vraiment que son génie s’impose à moi pour que je daigne écouter chanter autre chose que des paroles tournées vers Dieu, ce Dieu auquel je ne crois plus, sinon à travers la musique.
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Bach et la foi

    Message par Richard Etiévant le Ven 10 Juin 2016, 01:42

    Sur la question de la foi et de l'athéisme, qui d'ailleurs ne sont pas les seules positions philosophiques et religieuses sur la question, je vous renvoie à la citation suivante.

    Un philosophe présocratique, je ne sais plus lequel, disait: "Sur la question de l'existence de(s) dieu(x), on ne peut parvenir à la vérité. Deux raisons s'y opposent: l'obscurité de la question et la brièveté de la vie humaine !!"


    _________________
    Richard
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Bach et la foi

    Message par Richard Etiévant le Ven 10 Juin 2016, 01:52

    Après vérification, il s'agit du sophiste Protagoras qui disait: 'Sur les dieux, je ne puis rien dire, ni qu'ils soient, ni qu'ils ne soient pas : bien des choses empêchent de le savoir, d'abord l'obscurité de la question, ensuite la brièveté de la vie humaine."

    J'ai toujours voulu voir un peu d'humour dans cette phrase.


    _________________
    Richard
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Bach et la foi

    Message par Freedom le Ven 10 Juin 2016, 06:33

    Richard Etiévant a écrit:Sur la question de la foi et de l'athéisme, qui d'ailleurs ne sont pas les seules positions philosophiques et religieuses sur la question, je vous renvoie à la citation suivante.

    Un philosophe présocratique, je ne sais plus lequel, disait: "Sur la question de l'existence de(s) dieu(x), on ne peut parvenir à la vérité. Deux raisons s'y opposent: l'obscurité de la question et la brièveté de la vie humaine !!"

    Richard
    Peu importe, je me répète: Sa musique sait atteindre tous les coeurs sans passer par une doctrine théologique quelconque.

    Je persiste et je signe Wink
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Bach et la foi

    Message par Richard Etiévant le Ven 10 Juin 2016, 13:27

    De même on peut être touché par la musique de Mozart sans être franc-maçon... bounce
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Bach et la foi

    Message par Freedom le Ven 10 Juin 2016, 19:34

    Richard Etiévant a écrit:De même on peut être touché par la musique de Mozart sans être franc-maçon... bounce

    Votre exemple est à la fois amusante et intéressante, car lorsque Mozart découvrit les partitions de Bach, cela a été un choc à un point tel que son style d'écriture changea de façon considérable; retour au contrepoint plus rigoureux, plus spirituel et pieux (Messe en Ut mineur et oeuvres qui suivent).  Il était franc-maçon, mais il n'a jamais perdu sa foi catholique pour autant comme le démontre sa correspondance tout au long de sa vie.

    Ce n'est donc pas le meilleur exemple, mais n'ayez crainte j'ai bien compris le sens de votre phrase Very Happy


    Dernière édition par D Laliberté le Sam 11 Juin 2016, 09:19, édité 1 fois
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Bach et la foi

    Message par Richard Etiévant le Sam 11 Juin 2016, 07:43

    Cher Daniel,

    Comme vous l'avez compris, il ne s'agissait que d'une plaisanterie. Wink
    J'aurais pu dire aussi que pour apprécier Wagner il n'est pas indispensable de croire à l'existence du Walhalla !
    En réalité le cas de Bach est très différent car sa foi est intrinsèquement liée à sa musique.
    Mais cette foi n'est pas indispensable pour aimer sa musique.

    Quant à l'impression de transcendance qu'on peut ressentir à son écoute, elle n'est malheureusement pas une preuve de la réalité de cette transcendance. Ce serait trop facile !

    Bien à vous

    Richard

    PS: Pour contribuer à la réflexion, une citation de Cioran: "S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu."

    Contenu sponsorisé

    Re: Bach et la foi

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017, 04:57