FORUM JOHANN SEBASTIAN BACH

FORUM FRANCOPHONE SUR J.S. BACH


    Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Partagez
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Freedom le Ven 03 Juin 2016, 16:29

    Je crois que nous avons loupé quelque chose d'important dans la grande aventure du mouvement néo-baroque: LE CLAVICORDE !

    Le clavicorde était l'instrument pédagogique de base.

    C.P.E. Bach dans son livre "Versuch über die wahre Art das Clavier zu spielen" a écrit:

    « Pour bien faire, celui qui joue d'instruments à clavier devrait posséder à la fois un bon clavecin et un bon clavicorde, afin de pouvoir jouer toutes sortes de pièces alternativement sur les deux instruments. Celui qui joue bien du clavicorde jouera bien du clavecin, mais non pas l'inverse. Il faut donc utiliser le clavicorde pour apprendre la bonne exécution, et le clavecin pour acquérir la force qui convient dans les doigts. »

    Aujourd'hui , non seulement nous sommes très loin de cette approche pédagogique, mais encore, nous l'ignorons totalement.

    Le clavicorde était pourtant l'instrument de travail de Bach.

    Il est vrai qu'il est plus difficile de maîtriser le clavicorde que les autres instruments à clavier, car si l'un de nos doigts touche la note avec trop ou pas assez de pression, la note va fausser!

    Voila un autre aspect d'une discipline oubliée venant de l'école baroque.

    Michel Gonzalez

    Messages : 2
    Date d'inscription : 03/06/2016

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Michel Gonzalez le Ven 03 Juin 2016, 17:43

    Enfin ! et bravo ! Non, le clavicorde n'est pas qu'un instrument d'étude et de voyage !
    IL éclaire l'écriture et le climat de tant d'oeuvres de Bach et pas seulement de la fantaisie chromatique (voir CBT I mi b mineur, si b mineur, CBT II ut di. mineur, capriccio...) . Et puis, se référant à l'exemple de JSB, quelles satisfactions de jouer au clavicorde, les sonates et suites pour violon,  pour violoncelle (pour ces dernières, si la transposition est trop difficile, les jouer une octave plus haut, essayez !)
    Pour le clavicordiste, c'est un instrument merveilleux donnant le sentiment d'avoir le son au bout du doigt, permettant une grande richesse d'expression. La difficulté du jeu est à la mesure des sonorités que l'on finit par obtenir. Mais, c'est par excellence, une expérience personnelle difficile à partager, sauf, pour un ou deux auditeurs, à s'asseoir tout près de la table d'harmonie...
    Alors, la pédagogie, oui car c'est une école du toucher et du timbre, mais aussi la musique et ses joies.
    avatar
    Thomas Savary

    Messages : 21
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Age : 43
    Localisation : Entre la Terre et Vénus

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Thomas Savary le Lun 06 Juin 2016, 13:12

    Merci, Daniel, pour ce sujet — dont je ne suis pas familier, à vrai dire, mais tant mieux, justement !

    Même si je préfère le clavecin, j’écoute avec plaisir de temps à autre des disques de clavicorde, en particulier The Secret Bach, par le regretté Christopher Hogwood.


    https://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Christopher-Hogwood-The-secret-Bach/hnum/5429219
    http://www.qobuz.com/fr-fr/album/the-secret-bach-johann-sebastien-bach/5028165105625
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Freedom le Mer 15 Juin 2016, 17:21

    Thomas Savary a écrit:Merci, Daniel, pour ce sujet — dont je ne suis pas familier, à vrai dire, mais tant mieux, justement !

    Je connais très peu de musiciens qui sont familiers avec le clavicorde. Nous avons tellement été habitués au clavecin qu'il est difficile d'apprécier le clavicorde à sa juste valeur
    Très honnêtement je n'aime pas la sonorité de cet instrument. J'ai eu beau essayer, mais je n'éprouve aucun plaisir à l'entendre!
    avatar
    Richard Etiévant
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Localisation : Bruxelles

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Richard Etiévant le Jeu 16 Juin 2016, 07:34

    Voici deux autres citations pertinentes au sujet du clavicorde.

    Johann-Gottfried Walther (1684-1748) dans son « Musicalisches Lexicon oder Musicalische Bibliothek » (1732) écrit: (Je traduis) « Cet instrument très connu est, pour ainsi dire, pour tous les instrumentistes la première grammaire. Puis, lorsqu’ils s’en sont rendus maîtres, ils peuvent aussi réussir à l’épinette, au clavecin, au régale, au positif et à l’orgue. »


    Charles Burney (1773)
    « … c’est sur un clavicorde ou un piano-forte que les enfants ont intérêt à faire leur apprentissage, dès le début, et qu’ils doivent être obligés de donner une véritable expression au premier air qu’on leur donne à jouer (…); inversement, je ne pense pas qu’un élève ayant passé des années à travailler sur le monotone clavecin, quelle qu’en soit l’utilité pour fortifier la main, puisse jamais compenser ce désavantage. »

    Moi-non plus je ne suis pas grand amateur de clavicorde. J'ai assisté une fois à un concert de cet instrument. C'est intéressant, mais je serais étonné qu'il puisse déclencher des vocations comme le clavecin ou le piano.

    Cependant, je recommande l'écoute des deux livres du CBT enregistrés au clavicorde par Ralph Kirkpatrick, respectivement sur deux clavicordes différents.

    Enfin, il est bon de savoir que le clavicorde est un instrument typiquement allemand, pratiquement inconnu en France à l'époque baroque. Cela n'empêchait pas Couperin, Rameau, Duphly et autres d'avoir le toucher subtil qu'on peut imaginer.
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Freedom le Jeu 16 Juin 2016, 18:54

    Richard Etiévant a écrit:
    Charles Burney (1773)
    « … c’est sur un clavicorde ou un piano-forte que les enfants ont intérêt à faire leur apprentissage, dès le début, et qu’ils doivent être obligés de donner une véritable expression au premier air qu’on leur donne à jouer (…); inversement, je ne pense pas qu’un élève ayant passé des années à travailler sur le monotone clavecin, quelle qu’en soit l’utilité pour fortifier la main, puisse jamais compenser ce désavantage. »

    Cet écrit fort intéressant confirme encore une fois cette pédagogie particulière d'apprendre avant tout le clavicorde. Mais je suis surpris de l'année où cela a été écrit; 1773. La période baroque est terminée depuis longtemps et le pianoforte est en pleine gloire. Par contre, Mozart travaillait sur le clavicorde à sa résidence. On peut dire que cet instrument a duré jusqu'à la fin du 18ième siècle?
    avatar
    Thomas Savary

    Messages : 21
    Date d'inscription : 02/06/2016
    Age : 43
    Localisation : Entre la Terre et Vénus

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Thomas Savary le Lun 04 Juil 2016, 03:07

    D Laliberté a écrit:Mais je suis surpris de l'année où cela a été écrit; 1773. La période baroque est terminée depuis longtemps et le pianoforte est en pleine gloire. Par contre, Mozart travaillait sur le clavicorde à sa résidence. On peut dire que cet instrument a duré jusqu'à la fin du 18ième siècle?

    Et même au-delà ! Je crois me souvenir qu’en Allemagne il se fabriquait encore quelques clavicordes jusque vers les années 1820. À vérifier toutefois, car j’ai oublié où je l’ai lu, et ma mémoire me joue peut-être des tours. À moins que ce soit Arthur Schoonderwoerd qui me l’ait dit directement, à l’époque où je travaillais pour le label Alpha. Arthur Schoonderwoerd a en tout cas enregistré Für Elise au clavicorde, et c’est très dépaysant.
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Freedom le Lun 04 Juil 2016, 08:16

    Thomas Savary a écrit:Et même au-delà ! Je crois me souvenir qu’en Allemagne il se fabriquait encore quelques clavicordes jusque vers les années 1820.

    Cela confirme encore plus la longue période tampon qu'il y a eu entre la musique ancienne et celle du pré-classique.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le clavicorde et le chemin vers Bach

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017, 04:54