FORUM JOHANN SEBASTIAN BACH

FORUM FRANCOPHONE SUR J.S. BACH


    Mon analyse du Contrapunctus VIII

    Partagez
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Mon analyse du Contrapunctus VIII

    Message par Freedom le Mer 20 Juil 2016, 11:13

    Le Contrapunctus VIII ne m'avait jamais ému, jusqu'au jour où j'ai commencé à le jouer à l'orgue. Soudain, tout a pris un sens. Il faut beaucoup de temps pour découvrir la splendeur de cette fugue qui est très difficile d'accès. D'une façon générale, comprendre en profondeur l'Art de la fugue, c'est entrer en communion avec Bach progressivement.

    Bach, après nous avoir démontré dans les 7 premières fugues comment développer un même sujet (sujet principal du recueil) dans toutes les façons possibles en fugue simple dans un développement rigoureux et ordonné (diminution, augmentation, renversement, à la française, etc), soudain il brise la routine avec le Contrapunctus VIII, car il est un point tournant sur toutes les fugues suivantes pour ces quelques raisons:

    - Le Contrapunctus VIII n'a que 3 voix, alors que tous les autres Contrapunctus avant lui en ont 4.

    - C'est le premier Contrapunctus qui ne débute pas avec le sujet principal, mais plutôt avec un nouveau sujet qui sort de je ne sais où!

    - C'est la première triple fugue, après les fugues simples précédentes

    - Mesure 39: une nouvelle exposition avec le premier sujet. Un contre-sujet semble entrer en même temps que le sujet, mais il s'agit en fait du deuxième sujet. Nous avons donc 2 expositions en parallèle. L'effet est spectaculaire dès le début avec les mouvements chromatiques des 2 sujets. Avec un entendement profond, Bach nous dirige vers un sommet jamais atteint de toutes les fugues qu'il a fait auparavant. Par exemple, dès la mesure 74, le deuxième sujet, par son chromatisme, nous dévoile une série de couleur inédite. Je ne puis m'empêcher de verser des larmes par ce passage et les mesures qui suivent.

    - Mesure 90: une voix en double-croches vient une seconde fois briser le rythme rigoureux. Cela nous prépare à l'entrée du 3ième sujet, qui est en réalité le retour du sujet principal inversé et modifié du Contrapunctus XI. Le rythme redevient rigoureux jusqu'à la mesure 114: une pédale de 3 mesures et puis c'est le retour des double-croches. Par la suite, les 3 sujets se développent dans un style à la fois libre mais avec une science absolue de l'art de la fugue (proprement dit).

    Cette triple fugue nous éloigne du cliché de l'écriture conventionnelle. C'est de la pure création, voire de l'innovation; une chose à laquelle Bach n'est pas souvent associé.

    Contrapuctus VIII version Robert Hill ci-bas

    https://www.youtube.com/watch?v=nzIm8bj1aAM



    En guide de conclusion, Joel Harband démontre que le nom B A C H se retrouve dans cette fugue. Sa démonstration est discutable, mais néanmoins intéressante. Voir le clip ci-bas

    https://www.youtube.com/watch?v=aF3UXVAsvig
    avatar
    Freedom
    Admin

    Messages : 176
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Mon analyse du Contrapunctus VIII

    Message par Freedom le Jeu 21 Juil 2016, 07:43

    Une version au piano bien articulée et détachée nous fait percevoir les 3 sujets différemment

    https://www.youtube.com/watch?v=DOIlNm13jOg

      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin 2017, 11:42