FORUM JOHANN SEBASTIAN BACH

FORUM FRANCOPHONE DE J.S. BACH


    Bach dans ma vie

    Partagez

    MariaJalbert

    Messages : 1
    Date d'inscription : 14/02/2018

    Bach dans ma vie

    Message par MariaJalbert le Dim 11 Mar 2018, 15:01

    En réfléchissant à la place de la musique du grand Bach dans ma vie, je découvre qu’elle est plus grande que je ne l’aurais cru, qu’elle remonte plus loin, qu’elle est même presque essentielle! À l’âge de 16-17 ans, je prenais mes distances vis-à-vis la foi et la pratique religieuse, et voilà qu’un choral de Bach chanté à la chorale dont je faisais partie, a ensoleillé ces années troublées de l’adolescence. Il fait danser les mondes, les astres, les saisons…un choral dont la mélodie est tirée de la Passion selon saint Jean. La force, la stabilité, la foi, l’élan vers Dieu exprimée par la mélodie ont produit sur mon âme un effet difficile à traduire. Lors de la mort de mon père, les membres de la chorale m’ont fait la surprise de venir le chanter aux funérailles. Je ne le savais pas alors, mais Bach allait être un des artisans de ma conversion.

    Puis, en ces années où on ne jouait presque jamais d’orgue classique à l’église, j’entendis un étudiant interpréter un grand Bach… j’en avais le souffle coupé! Il y avait là plus que de la musique; un concert de piano, qui était pourtant mon instrument, ne m’aurait pas fait du tout la même impression de sacré.

    Pour les trois années suivantes, pendant mes études en musique, Bach a tenu une place à part, celle de l’âme, de la spiritualité, de la prière en musique. J’ai ensuite découvert sa place dans la liturgie d’un monastère : place contemplative d’abord, qui m’imprégna. Entendre les mouvements lents des sonates en trio joués à l’offertoire de la messe de minuit de Noël ou de la Vigile pascale, était un berceau d’oraison et de regard porté sur le Mystère! Entendre les grands chorals de Leipzig, les grands Préludes et fugues, le grand Mi bémol « Sainte-Anne » devenait une grâce, une porte ouverte sur le monde de Dieu. Ces chorals qui suivent l’année liturgique et parlent de Jésus…

    Les deux Passions, selon saint Matthieu et selon saint Jean, habitent l’âme de ceux qui les ont vraiment écoutées et comprises. D’après un récit ou une légende, mais dont le sens profond est sûrement vrai, Anna-Maria-Magdalena Bach entra un jour dans le bureau de son mari alors qu’il composait la Passion selon saint Jean. Elle le vit pleurer… n’alla pas plus loin et se retira en pensant : Ces larmes ne sont pas pour moi. Il s’agissait peut-être de l’aria de saint Pierre après son reniement…
    avatar
    Daniel Laliberté
    Admin

    Messages : 182
    Date d'inscription : 26/05/2016
    Localisation : Nouvelle-France

    Re: Bach dans ma vie

    Message par Daniel Laliberté le Sam 31 Mar 2018, 14:17

    Merci pour ce texte

    Pour ma part, l'ouvre de Bach a été l'élément de ma conversion.

      La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018, 01:06